Qu’est-ce que la sécurité incendie ?

La sécurité incendie est un ensemble de mesures et de dispositifs que la loi impose aux établissements qui accueillent du public, et à ceux qui reçoivent des travailleurs, afin que soit préservée la sécurité des personnes en cas d’incendie. Ainsi, à travers un système de sécurité incendie penser par un bureau d’études, cette solution de sécurité est mise en place en considération de la structure architecturale de l’établissement, de sa destination, et de sa fréquentation.

Quels sont les types d’équipements utilisés ?

Afin de limiter les risques d’incendie et de mettre sur pied un système incendie efficace, certains équipements s’avèrent indispensables. Il s’agit entre autres des extincteurs, robinets d’incendie, détecteurs de fumée, alarmes ou système de portes coupe-feu. En outre, pour envisager un niveau de sécurité incendie optimale, le système mis en place doit être composé d’un certain nombre de matériels servant à la collecte des informations.

Que faut-il savoir sur un système de sécurité incendie ?

Réalisé par les services d’un bureau études, le système incendie et constitué d’un ensemble de matériels servant à la collecte et au traitement des informations, en vue d’assurer un certain nombre de fonctions liées à la protection incendie. Il a pour but d’assurer la sécurité des personnes, de faciliter l’intervention des pompiers et de limiter la propagation des flammes. Pour cela, il doit pouvoir détecter à temps le déclenchement du feu, et mettre automatiquement en marche ou sur intervention humaine, le processus de sécurisation du bâtiment.

Le système de sécurité incendie (SSI) est composé de deux systèmes secondaires à savoir : le système de détection incendie (SDI) et le système de mise en sécurité incendie (SMSI). Sont considérées comme faisant partie de la mise en sécurité, les fonctions suivantes :

  • Le compartimentage, destiné à éviter la propagation de l’incendie,
  • Le signal sonore et/ou visuel d’évacuation qui a pour but d’alerter les personnes présentes dans le bâtiment de la nécessité de l’évacuer,
  • Le désenfumage,
  • L’extinction automatique,
  • La mise à l’arrêt de certaines installations techniques pouvant compromette la sécurité incendie.

Par ailleurs, les SSI que paramètre un bureau études sont classés en cinq catégories (A, B, C, D et E), en fonction du niveau de risque à couvrir et du type d’établissement, selon ceux reconnus par la réglementation en vigueur. Il s’agit des Etablissements Recevant du Public (ERP), des Etablissements Recevant des Travailleurs (ERT), des locaux d’habitation résidentielle et des immeubles de grande hauteur. A noter que la catégorie A est celle qui présente la configuration maximale d’un système incendie. Plus de détails sur gataka.fr.

Quels sont les principes de la sécurité incendie ?

Dans un but sécuritaire, trois étapes essentielles doivent être respectées une fois que le système est mis en place et que l’incendie survient.

La détection et la signalisation

A cette étape, trois actions simultanées doivent être mises en œuvre. Il sera question de détecter le feu le plus rapidement possible, de le localiser, de déclencher le système d’alarme et de signaler le feu et sa localisation au personnel de surveillance, afin que la mise en sécurité soit déclenchée, et que soient limités les dégâts.

La mise en sécurité

Ici, il s’agira d’être réactif, d’évacuer, de compartimenter et de désenfumer. L’évacuation doit être faite en informant le public via les signaux visuels et sonores, et en ayant pris le soin de limiter la propagation du feu et des fumées par le compartimentage.

L’intervention

L’intervention consiste à faciliter la tâche aux secours et à les protéger, en leur signalant la localisation du feu et l’état des organes de mise en sécurité. Aussi, faut-il envisager la coupure des circuits électriques pour prévenir les risques d’explosion. Pour en savoir plus sur la sécurité incendie rendez-vous sur cette page.